Trois-Rivières

Trois-Rivières est une commune appartenant au département français de la Guadeloupe. Située à 13 kilomètres de Basse-Terre, le chef-lieu, elle dépend du canton appelé également Trois-Rivières. Fondée en 1645, cette commune a une population de 9 000 habitants et sa densité est de 284 hab/km2. Ayant une superficie de 31 km2, Trois-Rivières se situe à 15°59’00 » Nord et 61°39’00″ Ouest. Son code postal ou code insee est 97132.

Géographie :

Située sur les versants du massif de la Madeleine, la ville de Trois-Rivières est entourée de Capesterre-Belle-Eau à l’est, la côte caraïbe de Basse-Terre au sud, Vieux-Fort au sud ouest et de Gourbeyre au nord ouest. Commune essentiellement agricole, elle s’allonge du littoral atlantique jusqu’au sommet de la Citerne à 1 155 mètres et donc se caractérise par un fort dénivelé.

Son climat de type tropical, à l’origine, se modère en raison du vent de la côte et d’une bonne pluviométrie alimentant trois cours d’eau principaux : la rivière du Trou du chien, la rivière du Petit-Garbet et la rivière de Grande-Anse. Le nom de la commune est d’ailleurs associé à ces trois rivières.

Histoire :

Trois-Rivières abrite un ensemble de roches gravées de dessins du 4e siècle avant Jésus Christ, appelé Parc des Roches Gravées. Il s’agit d’un important patrimoine amérindien. Pour cette raison, Trois-Rivières est nommée « Berceau de la civilisation précolombienne ». La commune bénéficie également d’un patrimoine architectural colonial toujours en bon état. L’aristocratie créole appréciait particulièrement cette région de Trois-Rivières en raison de ses eaux abondantes et de son sol fertile. Les cultures du manioc, du coton, du tabac, du café et de la vanille ont profité de cette bonne implantation. La culture principale était bien sûr celle de la canne à sucre. Peu à peu, la culture de la banane va prendre le pas sur celle de la canne à sucre. C’est aujourd’hui la production principale de la commune.

 
Politique :

Le maire actuel est Madame Hélène Vainqueur-Christophe, représentant le parti politique DVG (Divers Gauche).

Personnalités liées à la commune :

* Valentine Rose-Marie Peronne Salin a crée la première école privée appelée « Jeanne d’Arc » à Trois-Rivières,
* Docteur Hugues Siméon, médecin talentueux et fort actif
* Jacques Coquille dit Dugommier, homme politique

Economie :

L’artisanat et le tourisme se sont bien développés dans la commune. Des artisans travaillent, entre autres, le coco, le bois, la calebasse. Plusieurs tailleurs de pierre exercent aujourd’hui à Trois-Rivières. Une foire artisanale d’art local regroupe chaque année ces experts et permet au public de connaître leurs créations. Des horticulteurs cultivent également la flore tropicale. En matière de tourisme, le patrimoine naturel est riche. La proximité du volcan de la Soufrière, le grand nombre de cours d’eau et la plage de sable noir de la Grande Anse invitent à la promenade et à la détente. Les paysages magnifiques des sites naturels de l’Acomat et de la Grande Pointe sont à découvrir. Les lieux à visiter sont le Parc Archéologique des Roches Gravées, le Centre de Ressources Archéologiques du collège des Roches Gravées, la Maison de la Banane, la Case à Miel et le Musée de la Graine.

Vos restaurants préférés à Trois-Rivières

La Cabane CréoleLes cocotiersLe le Module
Le DidikoLe Fétou KréyolLe Tempo
Le Diamant Créole